A propos

Zelda Laffitau Founder of Let It Shine
©Let It Shine

 

Zelda Laffitau – Vidéaste de vos idées

Pourquoi Let It Shine ?

Je voulais une agence qui mette en lumière ses clients, un nom lumineux. Je suis plutôt quelqu’un de solaire et d’entier et j’aspire à avoir des liens de confiance avec les gens qui m’entourent qu’il s’agisse de mes relations personnelles mais aussi de mes relations professionnelles. J’ai le désir à l’ère du tout connecté de maintenir des rapports simples, honnêtes et authentiques avec mes clients. Sous le nom LET IT SHINE se retrouvent toutes les entreprises qui souhaitent un retour à ces valeurs qui ont fait leurs preuves autant en ce qui concerne la communication, mais également la confiance, qui sont pour moi les deux piliers de toute relation quel qu’elle soit.

Quel était le job de tes rêves en grandissant ?

Animatrice pour Walt Disney ! Je dessine pas mal et petite cela me permettait de créer ou de recréer les mondes imaginaires qui me plaisaient. Mais à l’époque, les écoles dédiées étaient rares et chères. J’ai continué à aimer l’image, quelle soit fixe ou animée. Je devais avoir quatorze ans quand je réalisais mes premiers films de copains skateurs dans les hauteurs du Pyla et tout autant quand je réalisais mes premières photos. J’ai fait mes marques sur les plateaux de cinéma ainsi que dans les couloirs des groupes de télé cablés.

Pourquoi la vidéo marketing ?

Le film est un médium super pour transmettre des émotions, faire passer de façon simple et rapide un message. Avec l’arrivée d’internet, les consommateurs ont tout à portée de main, des produits mais aussi des avis sur ces produits. Le marketing se doit de se renouveler et de se tourner beaucoup plus vers son client et ses réelles attentes et problématique et arrêter d’essayer de vendre son produit coute que coute en essayant de créer des besoins. J’ai besoin de challenge, c’est la raison pour laquelle chaque marque est un nouveau défi comprenant ses propres problématiques, objectifs et valeurs.
Enfin, un film se regarde de presque n’importe où ce qui en fait maintenant un incontournable de votre stratégie de communication.

Que signifie marketing pour toi ?

Je considère mon métier comme un révélateur du meilleur de mes clients. Mon expertise me permet de lui conseiller une direction artistique adaptée au message ou aux valeurs qu’ils souhaitent transmettre. Associée à leur propre connaissance consommateur, les contenus vidéos sont diffusés sur les plateformes les plus adaptées afin d’instaurer une relation avec le consommateur qui soit loyale et cohérente avec tout l’univers de la marque.
C’est un reflet du savoir-faire et de l’univers d’une marque et ces derniers sont très différents d’une marque à l’autre. Le marketing vidéo empruntent donc énormément de format et sa notion est très différente d’une enseigne à l’autre.

Comment Let It Shine est né ?

Let It Shine est née d’une envie de répondre à une demande d’un marketing à échelle humaine, un marketing de confiance et d’intégration à l’univers d’une marque. Un partenariat dans l’échange et l’écoute et non une envie d’imposer notre vision. La marque du client est la star du film !
Un souhait d’allier esthétique et efficacité au besoin de visibilité autant qu’à celui d’objectifs de ventes. Après avoir travaillé pendant une dizaine d’années pour d’autres, ma curiosité et ma soif de nouveaux projets m’ont poussé à proposer ma vision de la vidéo marketing digitale. Une version où les histoires sont racontées avec le respect de l’image de marque et de façon authentique. J’adore les défis et chaque nouveau projet en est un, j’ai suivi mon instinct et j’adore mon nouveau job.

Depuis combien de temps ?

1 an et demi. L’idée mijote depuis un moment et c’est grâce à des structures comme la BGE ou aujourd’hui CLARA BIS que le projet a concrètement pu voir le jour. Sans parler de la patience et des encouragements de mon entourage.

Comment travaillez-vous ?

Avant tout, nous devons aimer la marque. L’histoire que nous allons raconter, comme je l’ai dit plus haut, tout est histoire de rencontres. J’ai besoin d’être emballée par les projets que je réalise. Je dois m’imprégner de l’univers, des besoins du client, pour cela, je dois passer du temps au sein de l’entreprise ou au contact de ses intervenants afin de leur poser des questions mais je prolonge mes investigations par de la veille afin d’en apprendre toujours plus sur la marque. C’est un travail constant car l’image des marques changent de plus en plus rapidement. Mais c’est également un travail d’équipe et c’est en travaillons en amont main dans la main avec les services marketing et ventes que nous sommes le plus efficaces.

Comment je mesure le travail effectué ? Les ventes ? Le trafic sur un site ?

Aujourd’hui un tas d’outils technologiques, permettent à n’importe quelle entreprise (si votre service marketing n’en a pas entendu parlé, dites-leur de me contacter, je leur transmettrai quelques références) de suivre les chemins numériques qu’empruntent votre audience. Après tout dépend du résultat visé. Si l’on vise un nombre d’abonnés supplémentaires sur une pages Facebook les indicateurs de réussite ne seront pas les mêmes que si votre but est d’augmenter vos ventes. S’il s’agit d’une vente, on peut se baser sur le retour sur investissement des dernières ventes. On peut également mesurer la croissance de l’audience du site (grâce aux abonnement à la newsletters, les fans des pages de réseaux sociaux, les nouveaux clients du site etc.), l’engagement et les partages, le nombre de gens venus à un événement et ses bénéfices.
Certains indicateurs ne sont parlant que sur une certaine durée. C’est la raison pour laquelle, il est important de bien s’entendre en amont sur les indicateurs de réussite choisis ainsi que sur la durée de la campagne.
Mais les contenus peuvent également servir de tests afin de mieux cibler votre audience et de mieux la satisfaire en adaptant vos contenus selon leurs succès ou flops.
Ce qui peut être frustrant en marketing digital en général, c’est que votre marque ne deviendra pas visible juste parce que vous aurez beaucoup investi dans votre communication. Il faut qu’il y ai une bonne stratégie derrière et elle démarre en interne !

Zelda en noir et blanc
©Thomas Philouze