Combien coûte une vidéo d’entreprise ? 29 facteurs (chiffrés) qui affectent le budget d’une vidéo d’entreprise.

video-production-costs-730x410
©onemediamarket.com

Une vidéo d’entreprise coûte autant que ce que votre budget vous permet.

Vous pouvez emprunter un Iphone, tourner quelques vidéo et les télécharger sur Youtube – et tout ceci gratuitement. Ou vous pouvez embaucher James Cameron pour écrire, produire et réaliser votre vidéo et votre budget sera aux alentours du demi million de dollars en incluant la partie marketing et les acomptes dus au secteur (en Amérique, il y a des droits à payer aux syndicats représentants les différents métiers de l’industrie du cinéma). Les deux options ont pour résultat une vidéo terminée mais vous aurez probablement besoin de lunettes 3D pour regarder l’option la plus chère.

La bonne nouvelle pour les entreprises cherchant à embaucher une société de productions de vidéos d’entreprises, est que nombreux sont les facteurs qui affectaient le coût d’une vidéo qui ont chuté depuis les dernières années. Certaines de façons drastique. Partant du principe que vous trouverez une entreprise qui fait du bon boulot (au fait, c’est une étape critique – si l’entreprise ne fait pas du bon travail, cela ne vaut pas la peine de la payer pour quoi que ce soit), la première question à laquelle vous devez pouvoir répondre est “combien coûte une vidéo ?”. Il n’y a pas de simple réponse à cette question mais il y a 29 facteurs (rangés par ordre d’importance pour la qualité générale de la vidéo) qui affectent le prix d’une vidéo internet.

1 – De l’expérience en productions de vidéos d’entreprises.  Les docteurs, les mécaniciens, les avocats, les vidéographes… Quelque soit la profession, vous prendrez soin de vérifier l’expérience ainsi que le degré d’expertise qui sont des faits qui comptent plus que n’importe quel diplôme et à toutes choses égales, on a tendance à avoir ce pour quoi l’on a payé. Il y a énormément de moments changeants dans la création d’une vidéo mais à la fin de la journée, vous payez pour l’expertise et l’expérience des personnes clefs responsables de votre vidéo.

Coûts: Vous pouvez payer 25$ de l’heure pour le film d’un étudiant en vidéo fraîchement sorti d’école ou plus pour un vétéran de la vidéo en vol. En général, la plupart des sociétés de productions facturent entre 75$ de l’heure et 125$ de l’heure pour les personnes impliquées dans les activités clefs telles que le cadre, le montage et la réalisation de vidéos d’entreprises (La publicité télévisée est une exception où qui propose des listes ++ de professionnels, mais ces derniers facturent vraiment plus cher et impactent le budget).

2. Concept/Script/Storyboard – Réaliser une vidéo juste pour le plaisir de réaliser une vidéo est une perte d’argent (bien que ce soit tout bénéf’ pour l’industrie audiovisuelle ! :)) Quels sont les objectifs professionnels mesurables que vous comptez atteindre ? Dans quelle mesure cette vidéo en particulier est-elle capable d’atteindre ces objectifs ? Et plus important encore, est-ce que les personnes que vous avez employé pour réaliser cette vidéo ont l’expérience et le sens de l’accompagnement nécessaire pour mener à bien une vidéo qui fera avancer votre business ? La lumière, le son, le format et le montage sont tous importants. Mais sont sans importance pour les entreprises qui dépensent 10.000$ dans un site internet en dépensant peu ou pas dans ses contenus: beaucoup d’entreprises dépensent beaucoup d’argent en films magnifiques mais sans aucun intérêt.

Coûts: Attendez vous à dépenser entre 60$/heure et 150$/ heure pour un chef marketing expérimenté (est-ce que c’est pertinent d’avoir un scénariste qui a le sens de la réparti ou un assistant de prod qui développe votre plan marketing ?) pour développer un concept, le scénario et le storyboard seront les fils rouges de votre vidéo.

3. Montage/Graphisme. Le processus du montage est extrêmement nuancé – vous réunissez toutes les ressources disponibles pour en faire une histoire cohérente qui communique votre message clef dans un langage clair et intelligible. Les monteurs devraient être les plus hautement payés (et qualifiés) sur l’ensemble du processus – la plupart du temps, ils ne le sont pas. J’ai inclus le graphisme et l’animation dans le processus de montage car il est bien souvent difficile de distinguer l’utilisation ou l’importance d’un graphisme ou d’une animation du processus de montage. Certaines vidéos ne nécessitent que de simples éléments graphiques et certaines vidéos sont entièrement animées – la vidéo est une animation. L’animation 3D de haute gamme peut coûter des centaines de dollars de l’heure selon la complexité et les compétences requises pour le projet.

Coûts: Traditionnellement le coût à l’heure de la partie montage est entre 60$/ heure et 175$/ heure (Des animations graphiques en 3D complexes ou des animations d’images clefs peuvent coûter entre 100$/ heure et 300$/ heure).

4. Acteurs/Présentateurs. Avez-vous besoin d’engager un présentateur, acteur, mannequin professionnel pour améliorer la qualité de votre présentation ? Tout le monde n’est pas bon face à la caméra. Vous aurez à prendre des décisions difficiles sur, qui devra représenter votre entreprise. De manière traditionnelle, dans les publicités télévisées, il ne s’agit pas de salariés des entreprises représentées. Même dans une vidéo d’entreprise, vous pourriez être amené à réaliser  que de faire appel à des talents extérieurs reste la meilleure des décisions.

Coûts: Les présentateurs, les mannequins et les acteurs ont des tarifs aux alentours des 50$/ heure à 500$/ heure ou (beaucoup) plus cela dépend de l’expérience, la demande et des tarifs syndiqués (Note Spéciale: Ce facteur pourrait aisément être listé comme le plus important ET/OU le plus cher si vous embauchez des talents spécialisés tels que des célébrités ou des experts reconnus).

5. Caméra. La qualité et la fluidité de la caméra que vous utiliserez fera une sacrée différence dans le résultat final et les possibilités en post-productions pour votre vidéo. Est-ce que vous allez filmer avec une caméra HD à 500$, un DSLR à 2.500$, une caméra Full HD à 10.000$, une RED à 25.000$, une ARRI à 60.000$ ou allez vous filmez en pellicule ? L’avancée de la technologie dans la vidéo et les films sont époustouflants et les formats et les capacités des caméras changent chaque semaine. Dernier point: Vous devriez être capable de voir la différence de qualité de votre vidéo avec des caméras plus coûteuses. Si vous n’y arrivez pas, cela ne vaut pas la peine de dépenser autant. Votre médium de destination détermine également vos besoins spécifiques en caméras. Mettre une vidéo en streaming sur internet (ce que font la plupart des entreprises qui publient des vidéos) ne nécessite pas une caméra haut de gamme pour capturer votre contenu car une bonne partie de la qualité sera perdue en optimisation pour le web.

Coûts: Vous dépenserez entre 25$/ heure et 400$/ heure ou plus, cela dépendra du kit caméra numérique utilisé. Les pellicules, cartes mémoires, batteries, les objectifs et les stocks vous emmèneront plus au-delà des 1000$/ heure.

6. Matériel. Les sociétés de productions les plus expérimentées ont tendance à avoir une grande variété d’outils et d’équipements à porter de main lors d’un tournage. Avez-vous besoin d’une dolly ou d’une grue pour crée une séquence avec un mouvement ? Avez-vous un moniteur de contrôle de qualité, afin de vérifier ce que vous filmez (ou pas) exactement ?Avez-vous tout l’équipement audio nécessaire (micro directionnel, perche…) pour capturer les sons dont vous avez besoin ? La lumière et le cadre sont partout en vidéo. Avez-vous des lumières – beaucoup de lumières différentes pour créer une large gamme  de scenari ? Avez-vous une large palette d’objectifs afin de créer le sentiment exact que vous recherchez – grand angle, focale fixe ou un objectif cinéma vous permettant de gagner en profondeur de champs, etc. ?

Coûts: Le matériel peut se trouver n’importe où entre 25$/ heure et 100$/ heure ou plus selon la spécificité de l’équipement demandé.

7. Equipe. Si vous avez déjà observer le tournage  d’un film ou d’une série, vous vous êtes probablement déjà demandé à quoi servaient tous ces gens qui restaient à ne rien faire sur le plateau. La plupart des vidéos d’entreprises ne nécessitent pas plus de deux personnes (et bien souvent une seule suffit mais selon la complexité des plans à tourner, vous pourriez vous entourer de trois personnes ou plus). Si vous deviez interviewer quelqu’un dans la rue par exemple, vous aurez besoin d’un caméraman, un ingénieur du son et d’un réalisateur ou interviewer. Les vidéos type publicité nécessiteront souvent bien plus de personnes pour aider avec la logistique des plans. Un ingénieur du son qui a son propre équipement (micros, enregistreur…) coûte généralement entre 50$/ heure et 75$/ heure. Un chef opérateur coûte entre 30$/ heure et 50$/ heure.

Coûts: La durée et l’équipement utilisés pour réaliser votre vidéo augmenteront votre coûts de production. Vous pouvez ajouter sur tous vos postes entre 10% et 50% de plus sur la totalité du tournage si vous deviez réaliser des interviews supplémentaires ou refaire des plans.

9. Lieux et temps de production. Où allez-vous tourner ? Combien de temps chaque scène/interview/plan dure ? Tournez-vous sur un seul lieu ou plusieurs ? Quels sont les besoins et les contraintes de chacun des lieux ? Etes-vous en extérieur ou en intérieur ? Si vous tournez à l’extérieur, est-ce que la météo est un facteur décisif ? Si oui, qu’arrive-t-il si il pleut ? Combien de temps avez-vous prévu pour l’installation du plateau ? Est-ce que les différents lieux sont proches les uns des autres ? Le facteur le plus important à prendre en compte est le total de temps requit pour mener à bien cette production. Il y a peu d’économies à réaliser sur le temps. Mais avec une bonne planification, vous pouvez faire faire beaucoup dans un temps donné.

Coûts: Ici les coûts sont arithmétiques. Deux journées de tournage coutent deux fois plus cher qu’une seule (si les plans sont longs ou réguliers alors la plupart des sociétés de productions offre une remise).

10. Tourner en studio. Avez-vous besoin d’un studio d’enregistrement ou de tournage ? Avez-vous besoin d’un environnement contrôlable pour tourner ? Allez-vous utiliser des fonds verts et supprimer l’arrière plan à la post-production ? L’utilisation d’un studio doit être prise en compte dans le coût global de projet d’une façon ou d’une autre. Les plus grosses sociétés de production incluront le temps en studio dans le prix du tournage et les autres sociétés de production l’incluront sur une ligne à part correspondant à du temps de location de studio..

Coûts: Facturés entre 100$/ heure et 400$/ heure, les tarifs dépendent de la taille du studio (si vous avez besoin d’un studio, vous devrez en payer le coût – d’une façon ou d’une autre).

11. Plateau, équipement, extras. A part, le matériel de production vidéo,quelles sont toutes ces autres petites choses qui doivent être incluses dans le coût final ? Avez-vous besoin de louer un camion, de louer du matériel, d’embaucher des extras, de louer un avion ou un hélicopter pour un plan aérien ou d’emmener un équipement spécial pour tel ou tel plan ? Tous ces “petits plus” doivent être facturés.

Coûts: dépendent de ce qui est nécessaire.

12. Stockage des rushs. Avez-vous besoin de plans supplémentaires pour supporter votre vidéo ? Il y a beaucoup de sites qui proposent des rushs de très haute qualité. Certaines vidéos ne sont faites que de rushs issues de site de stock vidéo, de cartons ou de voix-off.

Coûts: Les banques de vidéo peuvent être très abordable, aux alentours de 3$ et les rushs de haute qualité HD peuvent coûter aussi peu cher que 50$, mais pour des images de haute qualité vous paierez considérablement plus.

13. La Narration. Avez-vous besoin d’une voix-off pour raconter votre histoire ou faire tenir votre vidéo ? La vidéo est un médium puissant mais il l’est encore plus lorsque vous usez de tous les avantages de l’audio en support de ce qui est montré à l’écran.

Coûts: Le coût des voix-off a considérablement chuté ces dernières années. La plupart des artistes-voix travaillent à domicile et peuvent produire un bon travail pour presque n’importe quel budget. 100$-400$ pour une vidéo de deux minutes semblent raisonnable, cela va dépendre de l’expérience et de la demande de l’artiste-voix en particulier.

14. Fichiers audio. Avez-vous besoin d’une musique, d’effets sonores ou d’autres suppléments audio dans votre vidéo ?

Coûts: La musique de bonne qualité pour votre vidéo commence aussi bas que 30$ pour une piste de deux à trois minutes. Une piste audio personnalisée peut en revanche, coûter 1000$ ou plus, tout dépend de l’expérience du musicien qui est embauché.

15. Prompteur. Un prompteur peut vous sauvez un plan. Même l’orateur le plus expérimenté peut être intimidé par les lumières et les caméras. Il est vrai qu’on le remarque lorsque quelqu’un lit un prompteur mais cela reste préférable à la lente agonie d’un plan hors de contrôle à cause du directeur qui ne se souvient pas de son texte.

Coûts: Les téléprompteurs et les opérateurs de téléprompteurs facturent en général entre 350$ et 600$ pour la demi journée.

16. Situation géographique. New York est bien plus cher à filmer que Central Lake, Michigan parce que le coût de la vie est plus cher à New York. De nos jours, les tarifs à la demi journée n’existent plus dans certaines grandes villes.

Coûts: Attendez-vous à payer entre 25% et 50% de plus si vous tournez dans une grande ville.

17. Numérisation, transferts, rendus et téléchargement. La vidéo prend bien des formes tout au long du processus de production. Si vous tournez un film vous devez le transférer dans un format qui fonctionne avec votre logiciel de montage. Après l’avoir monté, vous devez le formater selon sa destination (internet, télévision…) et selon sa destination, vous aurez alors à le télécharger quelque part (votre site internet, Youtube, les Césars…). Tout ceci requiert du temps autant pour l’ordinateur que pour l’humain et vous devez généralement payer pour les deux.

Coûts: Parfois ces coûts sont diffus, parfois ils font l’objet de lignes parfaitement séparées. Le rendu et le téléchargement sont généralement compris dans le prix mais peuvent également être extraits et tarifés à l’heure (30$-75$ de l’heure).

18. Durée de la vidéo. Plus la vidéo dure longtemps, plus elle sera susceptible de vous coûter cher. Les vidéos internet tendent à durer une paire de minutes bien que cela varie énormément selon le type et le but de votre vidéo. Filmer une tête qui articule des choses (peu de montage) pendant 10 min. est bien moins cher que de créer une publicité de 30 sec. Alors…

Coûts: Toute choses étant égales (elles ne le sont jamais) considérer que le plus long égal le plus cher, mais il ne s’agit pas d’arithmétique. Une minute de vidéo supplémentaire pourrait vous coûter seulement 10%, si vous avez planifié les impondérables dans le workflow global.

19. License/Droits Syndicaux. Utilisez-vous la moindre ressource ou talent qui pourraient faire valoir ses droits à l’image ou aux recettes ? Internet continue de faire chuter les prix, y compris ceux des recettes – mais elles existent toujours. Les meilleurs talents sont généralement des membres du SAG, ACTRA ou quelque autre syndicat que ce soit.

Coûts: Variables, dépendent du projet et des ressources utilisées.

20. En direct ou par le biais d’un intermédiaire. Allez-vous vous entretenir directement avec la société de production vidéo ou allez-vous l’employer via une agence ou un autre intermédiaire ?

Coûts: Vous pouvez vous attendre à payer au moins 30% de plus si vous utlisez les services d’un intermédiaire.

21. Interactivité. Réalisez-vous une vidéo flatteuse ou êtes-vous en train de construire une interactivité ? Y a-t-il un call-to-action direct que vous souhaitez que vos téléspectateurs suivent ? Avez-vous besoin d’un logiciel de programmation spécifique pour intégrer votre vidéo dans un lecteur vidéo spécifique dédié à une landing page spécifique ? Le futur de la vidéo, c’est la vidéo interactive.

Coûts: Attendez-vous à payer entre 10% et 30% de plus pour développer une interactivité et le logiciel qui vous permet d’inclure ces éléments à votre vidéo. Le travail d’étude de la cible, de votre base de données coûte encore davantage.

22. Hébergement. Est-ce que votre vidéo va vivre sur le net ? Si oui, où est-elle hébergée ? Vous pouvez très bien l’héberger sur plusieurs types de serveurs (le vôtre, Youtube, LinkedIn, etc.) selon vos besoins professionnels.

Coûts: L’hébergement peut être très abordable, voire gratuit (5$-10$ / mois/ vidéo selon l’usage de la bande passante).

23. Formats. Dans combien de format différend devez-vous créer votre vidéo ? Où sera-t-elle visible ? Avez-vous besoin d’une version courte (avec son propre montage) et d’une version longue ?

Coûts: Adapter une vidéo dans plusieurs formats peut ajouter 5% à 10% dans les coûts, tout dépend de combien de temps de montage il faut.

24. Langue et traduction. Avez-vous besoin d’une version doublée ? Avez-vous besoin de choix de sous-titres ? Avez-vous besoin d’une version narrative alternative destinée à différents marchés ?

Coûts: Les différentes versions linguistiques ajouteront un surplus de 10% à 20% dans les coûts pour couvrir l’ensemble du travail (Monter et tester différentes langues est bien souvent bien plus intensif et bien plus long qu’un seule).

25. Les Impondérables. Et oui, tout le monde déteste les avocats “honoraires”. La production vidéo a l’équivalent en “honoraires imprévus”: Frais de transport, repas, hébergement, voyage, douanes, liquidités… Tout s’additionne.

Coûts: Généralement, quelques centaines de dollars et parfois autour des milliers de dollars sur des tournages plus conséquents.

27. Coiffure et maquillage. Sur des projets à petits budgets  et du fond de teint neutre (pour gommer tout effet graisseux ou transpirant du visage du sujet) feront l’affaire. Si vous avez à la fois le besoin et le budget, alors cela peut être une bonne idée d’engager un expert du maquillage et de la coiffure pour vous assurer que vos sujets seront parfaits à la caméra. C’est aussi une bonne idée de les laisser assister au tournage afin de s’assurer une continuité. Ces professionnels travaillent généralement à plein temps dans l’industrie – la plupart du temps sur des projets de divertissement ou viennent de l’industrie des cosmétiques et de la beauté travaillant comme esthéticienne spécialisée dans les mariages. Les coûts varient considérablement mais un prix raisonnable est compris entre 30$ de l’heure et 75$ de l’heure.

28. Locations de lieux de tournage. Cela dépend de ce que vous allez tourner mais vous pourriez souhaiter payer pour l’utilisation d’un lieu spécifique. Alors que cette option semble extravagante, cela pourrait faire la différence entre une vidéo ennuyeuse et une vidéo engageante. Un présentateur est lus intéressant filmé face à un fond intéressant. Contactez votre service de tournage local – ils devraient avoir une liste des lieux que vous pouvez louer pour tourner. Les coûts sont très variable – vous pouvez payer votre bar local quelques dollars pour filmer pendant une heure creuse ou vous pouvez avoir accès à votre musée local pour des milliers de dollars.

29. Régie. Que votre équipe soit petite ou non, vous devrez prendre soin d’eux. Nourrissez-les bien et vous obtiendrez le meilleur d’eux.

Dernier point ?

Prenez tout ce qui précède en considération ce sont des points raisonnables que vous pouvez utiliser dans le but de chiffrer un projet. Une vidéo destinée au web et durant une à deux minutes devrait coûter entre 2,500$ et 10,000$ si vous tenez compte de la moyenne des variables mentionnés ci-dessus. Pour un résultat professionnel, vous devrez compter à partir d’environ 2000$ à 5000$, cela vous donne une bonne idée d’où commencer dans le processus du budget.

Conseil Budget #1: Une vidéo référante est un bon point de départ.

La meilleure façon d’avoir une rapide estimation, est d’avoir une vidéo de référence afin de pouvoir comparer (“Combien est-ce que quelque chose dans ce style me coûterait ?”).

Conseil Budget #2: Parlez votre budget

Chaque business a un budget et encore de nos jours, la plupart des entreprises sont rebutés par l’idée de parler de son budget, s’imaginant pouvoir obtenir un contrat faramineux si ils  ne disent rien. J’ai été des deux côtés (client  et agence) et j’ai toujours de bien meilleurs résultats quand je déclare “Voici mon budget, voici mes objectifs professionnels, que pouvez-vous faire pour moi ?” Si vous ne donnez pas de budget, alors la société de production aura à deviner un budget (J’ai récemment perdu un contrat parce que j’imagine que j’étais trop cher – alors même que le client aimait vraiment bien le concept que je proposais. Est-ce que c’est la société qui devine au plus près de votre budget secret qui gagne ?).

Conseil Budget #3: Restez ouvert d’esprit.

Beaucoup de société démarre le processus de développement d’une vidéo avec: Une idée bien spécifique ou un style particulier en tête. 2. Un script préparé et/ou 3. des approches créatives spécifiques en tête. Cela reste une bonne idée d’écouter des idées alternatives – d’autant plus, que si vous avez engagé une société de production vidéo c’est à cause de leur expérience et de leur expertise.

Ai-je oublié quelque chose ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *