Vidéos d’entreprise: Nouvelles espérances et nouveaux comportements

En février 2009, l’entreprise Nielsen (l’entreprise qui détermine les audimats TV) fit paraître son « Three Screens’ report » qui indique que le visionnage de vidéo sur le net, est au coude à coude sur les trois écrans (télévision, smartphones et ordinateur/Internet). Alors que la télévision le voit comme une tendance qui ne saurait durer. Il est important de retenir que la consommation de vidéos a augmenté depuis quelques années et qu’elle va continuer à augmenter. Les comportements évoluent et comment cela va-t-il affecter la télévision reste la question à trois milliards.

TechFlash – un site d’informations de Seattle a posté une histoire à propos des intentions d’Amazon d’ajouter le streaming vidéo à ses propriétés IMDb. Ce qu’ils ont prévu pour le streaming pourrait grandement secouer internet et le marché de la vidéo de divertissement en ligne. Col Needham, fondateur d’IMDb (le plus grand site au monde d’informations sur les films) a dit que le but du site était de streamer l’intégralité des films et séries de sa base de données (1,3 millions de films). Alors quand vous chercherez des informations sur tel acteur, vous pourrez immédiatement visionner sa filmographie en streaming.

Comment ces deux histoires sans lien affectent le marché de la communication et du marketing ? Les deux fils conducteurs derrière toute activité marketing : le comportement et les espérances qui changent très rapidement vis à vis de la vidéo en tant que contenu. L’industrie du divertissement a conduit à ces changements – telle qu’elle a pu le faire pour bien d’autres choses. La consommation de vidéo augmente de façon significative. Et comme pour toute nouveauté, notre consommation est pour le moment concentrée sur le divertissement. Mais grâce à la fibre et aux connections rapides, aux prix des productions vidéo qui diminuent toujours, l’avènement des vidéos directement réalisées par les utilisateurs ainsi que la prolifération d’écrans vidéo absolument partout et partout, une consommation qui grandit et ne montrent aucun signe de ralentissement.

Et plus significatif encore, vous allez commencer à réaliser que les attentes des consommateurs vont également changer – à nouveau, conduit par les vidéos de divertissement. IMDb pourrait avoir encore un plus large impact que Netflix ou Itunes sur la consommation de vidéos. Imaginez que vous cherchiez des informations sur une personnes sur IMDb ou un film et être instantanément remercié de votre visite par la possibilité de regarder tout ou une partie de ce que vous étiez en train de chercher. C’est ce qui va devenir le nouveau standard – l’accès instantané à ce que vous cherchez (là où vous souhaitez consommer cette information). On peut déjà voir les prémices de ce projet – c’est la direction, la nouvelle réalité. Ces changements vont conduire à de nouvelles attentes sur internet.

Il y a encore quelques années, de nombreuses entreprises ne pouvaient imaginer pourquoi elles avaient besoin d’avoir un site internet (Je me souviens de nombreuses conversations clientèles à ce sujet). La nouvelle vague de changement va être l’accès instantané aux informations importantes pour vos clients et prospects. Une « présence » sur le net ne vous y aidera pas. Vous devrez fournir une vraie plus value (et pas uniquement de la litterature marketée) à votre audience avant même qu’ils n’achètent vos produits ou services. Vous devrez créer un engagement avec eux où qu’ils soient (en ligne) et vous devrez leur en donner beaucoup pour qu’ils s’engagent. Si vous ne le faites pas, vos concurrents le feront.

La plupart de ces contenus et plus-values seront sous forme de vidéo ou d’autres formes de médias interactifs car c’est ce que souhaitent les consommateurs. Et ce sera la façon la plus simple et la plus efficace pour eux de consommer l’information, résoudre leurs problèmes et prendre des décisions – où et quand ils le souhaitent.

Les espérances et les comportements sur internet sont en train de changer. Vous devez songer à la façon dont votre entreprise va s’adapter à cette nouvelle réalité.

 

Librement adapté de l’excellente article de Jimm Fox sur son blog One Media Market: “Corporate Videos: New expectations and behaviour”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *