La révolution digitale et l’esthétique Wabi-Sabi

©Let It Shine

L’air du temps est à plus de naturel, plus d’humilité face à ce et ceux qui nous entourent. A une sobriété paisible qui permet d’influencer positivement notre environnement.
Les entreprises l’ont compris et opèrent maintenant avec l’économie de l’attention (cf. dans les articles du blog). Elles subissent donc plus de pression pour être pertinentes, authentiques et pour connecter avec leur audience.
Pas étonnant alors que l’on se mette à nouveau à reconnaître et ressentir la beauté de l’imperfection et de la dissymétrie où ce que les japonais appellent l’esthétique WABI-SABI.

MadMen dessin
©Sergeant Tobogo

Dans un monde de communication où rien n’a réellement évolué depuis plus de 70 ans. Monde dans lequel on nous expliquait quoi boire ou manger, comment rendre notre linge toujours plus blanc, quoi lire, regarder et même un peu quoi penser grâce à des messages subtilement dilués dans des campagnes publicitaires ultra marketées.
Nous avons joué le jeu un temps…
Mais notre septicisme collectif a drastiquement changé la donne pour les communicants.
Nous cherchons uniquement la vérité, les choses dans lesquelles nous pouvons nous projetter à échelle humaine

Aujourd’hui, nous avons dit STOP ! Stop, nous avons notre libre arbitre. Nous voyons de la beauté hors des canons que vous nous imposez. Nous avons envie d’embrasser et d’assumer pleinement notre propre sensibilité.

WABI-SABI est un esthétique japonais qui a comme beaucoup d’expressions japonaises, énormément de nuances mais qui en gros, se centre autour de la beauté naturelle, des imperfections et de la simplicité.

Imaginez que vous soyez assez forts pour afficher publiquement vos petits défauts. Assumer pleinement que vous ne soyez pas une personne ou une entreprise parfaite.
Cela vous semble risqué ? Cela vous semble aux antipodes de n’importe quelle logique marketing ?
Et pourtant, il s’agit ici de raconter la vérité, de proposer des contenus dans lesquels vos clients auxquels vos clients pourront s’identifier. Une vidéo présentant de petites imperfections humaines car après tout, ne sommes-nous pas des humains imparfaits ?

Au travers de nos imperfections, nous délivrons le message que nous nous montrons tels que nous sommes et cet engagement de transparence est recompensé par la confiance.

Pour produire un contenu suivant l’esthétique WABI-SABI, il faudra que ce dernier soit admirablement filmé, que votre vidéo raconte une histoire à laquelle le spectateur peut s’identifier. Mais aussi, qu’elle soit simple et qu’elle contienne un message positif. Une idée simple, un message clair : c’est ce qui fonctionne de nos jours !

De très grosses entreprises l’ont bien compris,

communique énormément avec pour thème central, l’éthique WABI-SABI. DOVE a également connu du succès avec des campagnes Wabi-Sabi.

1) Dove Evolution qui mettait au défi les gens sur le véritable sens de la « beauté”.
2)

qui mettait au défi les femmes de se décrire à un caricaturiste.
3) Ou encore cette dernière qui invite les femmes à moins dures envers elles-mêmes.

Mais aussi, Always et sa campagne

.

Embrasser la beauté de l’imperfection et la simplicité sont deux petites idées très puissantes. Deux forces très importantes dans la rupture avec la réalité déformée de la majorité des contenus marketing.

Le consommateur cherche une relation qui ne soit plus seulement monétaire mais plus humaniste. Assez du profit à tout prix !

C’est à force d’assumer nos imperfections que nous inspirerons les plus complexés de le faire à leur tour. A long terme, cela aura un impact positif car chacun de nous est un morceau de charbon avant d’avoir être mis en lumière et de se transformer en diamant.

Il est important de comprendre que personne ne peut continuer à vivre en accord avec les idéaux de perfection que prônent les campagnes marketing. Que nous subissons suffisamment de pression quotidiennement sans avoir à avoir honte de nous-mêmes.
Au lieu de ça, célébrons nos différences d’une façon qui bénéficie au plus grand nombre.

Librement inspiré de l’excellent article de Jimm Fox

Wabi Sabi and the Future of Corporate Video

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *