Et si on parlait “Stratégie digitale” ?

Stratégie digitale - Back Office Let It Shine
©Let It Shine

La stratégie digitale est la mise en oeuvre de toutes les nouvelles technologies de l’information et de la communication (N.T.I.C.), tout ce qui relève du web et qui est mis au service de la marque.

Ce sont des éléments nécessaires sur un temps donné pour atteindre un/des objectifs donné(s) compte tenu des contraintes de l’entreprise (moyens humains, moyens techniques, moyens financiers, juridiques…) font partie intégrante de la stratégie générale de l’entreprise.
Internet vous permet de travailler la communication de votre marque à plusieurs niveaux: les objectifs à atteindre; le positionnement; le mix-market; le plan d’actions.

Schéma Stratégie Digitale
©Let It Shine

Mais avant toute mise en place d’une stratégie digitale, il y a des questions importantes auxquelles il aura fallu répondre.

L’entreprise qui choisit de mettre en place une stratégie digitale aura au préalable vérifié l’adéquation entre son offre et la demande actuelle de ses clients afin de définir les composantes de la stratégie à mettre en place. En effet, elle aura à savoir elle veut aller, à quoi elle destine sa marque, qu’est-ce qu’elle attend d’internet pour l’aider à atteindre ses objectifs ? Et quels sont-ils ? Est-ce que l’entreprise cherche à accéder à une nouvelle notoriété /visibilité ? à utiliser un nouveau médium de communication ? à élargir sa cible ? à effectuer un test ? à augmenter ses ventes sur un produit cible ?

Les objectifs à suivre, excusez-moi par avance, c’est encore un terme barbare: S.M.A.R.T., c’est-à-dire qu’ils doivent être Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Timés.

Pour démarrer, l’entreprise aura à affirmer son positionnement car une fois cette composante fixée, cette dernière va nous permettre de trouver notre différenciation, la valeur ajoutée que mon produit apporte. Un positionnement se doit d’être clair, il doit être simplement énoncé. Il doit être pertinent, il doit combler les attentes des consommateurs. Il doit être stable, bien que les évolutions ne soient pas interdites, il est préférable de l’assumer pleinement. Et enfin, il doit être cohérent. Cette partie est le point central de toutes les actions qui vont être menées.

Grâce au web, les entreprises peuvent clarifier rapidement leur positionnement, la concurrence y était vive et internationale. Il est donc important de bien connaître ses points forts et de communiquer dessus de façon stratégique.

Pour celà, il y a le Mix Market.

Une fois, que toutes les questions énumérées ci-dessus auront trouvées leurs réponses. Nous pouvons commencer le Mix Market qui consiste en 4 “P”:

Les 4 "P"
©Let It Shine

Produit ou service: le coeur de l’entreprise
Prix: quelle stratégie, comment s’imposer face à la concurrence
Placement: tous les points de vente, les endroits où les consommateurs peuvent avoir accès au produit
Promotion: Tous les outils de communication existants (la stratégie à 360° dont je vous ai déjà parlé entre dans cette partie).

Mais ce n’est pas tout, pour être au coeur du sujet, au plus près de vos clients. Une étude de la concurrence est nécessaire. Elle est inspirante, elle met au défi. Elle apporte de riches informations sur les attentes de vos clients mais également des retours sur les opérations que vos concurrents ont pu effectuer. D’où l’importance de la mise en place d’une veille.

Alors quelle type de stratégie ?

Une fois votre positionnement établi, il vous sera plus simple de définir l’ADN de la marque, quelles sont ses valeurs et quelles sont celles que vous souhaitez communiquer sur internet ? Votre univers sera mis en place par le ton que vous choisirez d’employer (la tribune de votre choix: forums, réseaux sociaux…) ainsi que par votre charte graphique qui véhicule de manière importante l’image de votre marque: la couleur, la typo, le logo, l’identité des visuels utilisés (si vous utilisez des visuels libres de droits ou les visuels d’un photographe ou les vidéos d’un vidéaste engagé à cette fin).

Comme nous l’avons déjà abordé dans un autre article le choix des outils et des moyens techniques qui seront utilisés dans la mise en place d’une stratégie digitale vont impacter de façon significative les budgets.

Ainsi il faut garder en tête que même si la création d’une page professionnelle Facebook est gratuite, son animation, sa modération, sa promotion en passant par la mise en place de jeux, des vidéos virales et l’utilisation de tout autre outil de viralité est un boulot à temps plein.
Car chaque fonction est représentée et il faut penser à la fois aux compétences du webdesigner, que du relation publique, que du chef de projet, que de l’animateur, que du réalisateur et y penser de façon stratégique. Que souhaitons-nous proposer à cette communauté ciblée ? Il faut de la coordination, de la communication.

Arrive ensuite la partie analytique que nous avons déjà abordé et qui fait partie de Mesurable. D’où le besoin nécessaire d’acter en amont quels seront les indices de performance de telle ou telle action ou opération. En effet, les indicateurs ne sont pas forcément toujours liés aux chiffres du ROI. Par exemple, si l’objectif est d’atteindre un influenceur, les indicateurs seront mesurés sur son implication et sa capacité à rendre la marque visible, à en être l’ambassadeur.

Ces points peuvent être des premières pistes de réflexion avant de se lancer dans une campagne de stratégie marketing. Tout à l’air tellement accessible aujourd’hui, qu’on en oublie qu’une campagne mal préparée peut être un fiasco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *